Origin Access

Par défaut

08308938-photo-origin-accessElectronic Arts lançait cette semaine son tout nouveau concept pour sa plateforme en ligne : Origin Access, afin d’entrer en compétition directement avec les Playstation Plus et les Xbox Acess déjà établis dans ce monde. Déjà que EA a très mauvaise presse concernant sa tendance à créer des demi-jeux qui obligeront et inciteront les joueurs à débourser toujours plus d’argent pour obtenir une expérience plus complète et plus longue dans le temps, il est difficile à croire qu’ Origin Access redorera son blason.

Le concept est plutôt simple. L’abonnement est mensuel. Vous payez 4,99$ par mois avec une carte de crédit et vous avez alors accès à une bibliothèque de jeux auxquels vous pourrez jouer tant que votre abonnement est valide. Donc, à raison de 5,74$ taxes incluses, un abonnement pour douze mois équivaut à un total de 68,88$ par an.

Si on compare avec la concurrence, par exemple, le Playstation Plus offre la possibilité de s’abonner pour douze mois consécutifs pour 49,83$ plus taxes, pour un total final de 57,29$ taxes incluses. On voit déjà une différence d’environ 10,00$ entre les deux plateformes, mais Origin Access permet tout de même de s’abonner sur une très courte période tandis que le Playstation Plus offre une période de trois mois minimum en forfait.

EA explique que la bibliothèque est évolutive, ce qui signifie qu’elle aura des additions de jeux fréquentes. Cela pourrait également indiquer que les abonnés auront droit à des primeurs et des accès privilégiés à des démos ou voire des avants-première. On ne dit pas, cependant, si un jeu dans la bibliothèque y est pour rester ou si on doit comprendre que dans le terme «évolutif» EA a l’intention de retirer des titres moins populaires de sa bibliothèque pour faire place à d’autres.

Pour l’instant, Origin Access permet de jouer à des jeux comme Battlefield 4, Dragon Age Inquisition, Les Sims 3 (sans les expansions) et The War of Mine. EA a confirmé être intéressé à laisser de l’espace pour des jeux de partenaires ou encore des jeux de firmes indépendantes afin d’élargir l’éventail de la bibliothèque, mais probablement aussi pour attirer des clients de la compétition comme ceux de Steam.

Gardons l’oeil ouvert afin de connaître la popularité de ce service et également son efficacité, puisqu’Origin a souvent été au cœur de problèmes techniques qui ont ruiné beaucoup de comptes de leurs utilisateurs. Ces tristes épisodes vont peut-être freiner l’ardeur de leurs clients. Néanmoins, cette nouvelle façon dont dispose les joueurs pour atteindre les jeux est encore une fois la preuve de la popularité mourante des jeux que l’on se procure en copie physique.

Merci de votre intérêt,
enson8502

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s