Pokken Tournament : ma critique!

Par défaut

pt1Disponible depuis le 18 mars 2016 sur la Wii U, Pokken Tournament offre une expérience de jeu combinant le système de combat de Tekken et l’univers de Pokémon. Destiné à l’origine comme jeu d’arcade, sa mutation sur la console de Nintendo en fait un jeu surprenant et facile d’approche malgré le fait qu’il semble destiné à un public bien précis.

Le jeu nous place dans la région de Ferrum, une grande île où les résidents et les touristes se rassemblent essentiellement pour des tournois Pokémons qui font la renommée de la région dans les médias. En tant que joueur, vous personnalisez votre avatar qui devient une recrue prête à rejoindre une ligue de combattants afin de s’emparer de la première place.

À Ferrum, les combattants utilisent un appareil spécial qui permet de se synchroniser avec son Pokémon et de combattre en ne faisant qu’un avec lui. Alors que le joueur développe la performance de ses Pokémons et grimpe les échelons de la ligue, une figure inconnue et menaçante intervient dans les jeux avec un Pokémon légendaire aux forces multipliées.

pt2Contrairement à ce qu’on pourrait le penser, ce titre ne consiste pas en un jeu de capture de Pokémons, et n’est pas non plus un jeu d’aventure. L’histoire, qui soutient bien ce titre et qui en justifie la raison d’être, agrémente un jeu de combat très bien fait dans lequel vous dépenserez agréablement beaucoup d’heures.

Outre le mode histoire, on peut joindre une session de combat avec un joueur en ligne, ou même en local. Qu’importe, chaque combat vous permettra d’augmenter les niveaux de vos seize Pokémons jouables et de leur attribuer des points dans les compétences qui vous conviennent le mieux. Un Pokémon évolue et augmente de niveau selon sa vitesse, sa force ou sa technique, et vous serez le maître dresseur qui devra en gérer les attributs.

Chaque combat vous permettra d’obtenir de la monnaie qui sert essentiellement à acheter des éléments de personnalisation pour votre avatar. Mais, attention, la quantité d’éléments à acheter et à débloquer au fil des combats est si grande qu’il devient de plus en plus addictif de faire des combats seulement pour obtenir de nouveaux titres, ou de nouveaux objets de personnalisation.

pt3Ainsi, tous les joueurs peuvent y trouver leur compte. Que vous souhaitiez simplement devenir numéro 1 de l’arène, que vous vouliez seulement acheter cette paire de lunette à 3500000 pièces ou combattre en toute amitié avec un ami en France, vous fixez en fait vos propres objectifs et jouez au gré de vos humeurs et de vos besoins. Vous ne vous vous sentirez jamais coincé dans Pokken Tournament et chacun de vos duels sera prétexte à entraînement et à amélioration.

Cela étant dit, Pokken Tournament reste malgré tout un jeu de combat qui demande une certaine maîtrise. Étant étranger moi-même aux jeux de combats en général (et peu fan, soit dit en passant), je me suis procuré ce jeu pour son association à la bannière Pokémon. Comme je n’ai aucun talent dans les jeux de combats, j’avais peur de n’obtenir que de la frustration. Au contraire. Bien qu’effectivement il y a une quantité incalculable de techniques et de combos, le tutoriel (extrêmement long) m’a montré les combinaisons de base qui me permettent d’avoir un grand succès dans le mode histoire, même si je ne suis pas un expert.

Pour cette raison, je crois sincèrement que Pokken Tournament est un jeu accessible. Si vous n’avez jamais joué à ce genre de jeu, ce titre vous offre une belle occasion de vous initier dans un univers joyeux et bon enfant. Bref plus vous jouerez, plus vous deviendrez meilleur, il va sans dire. Pokken Tournament avantage beaucoup le joueur dans cette philosophie progressive qui fait en sorte que le succès est au rendez-vous, comme l’est le plaisir de jouer.

Il y a malheureusement une petite ombre au tableau. Bien que les graphiques soient beaux et bien réalisés, que l’ensemble ajoutent un effet de maturité et un aspect futuriste à la série Pokémon, il manque légèrement de finition. Un effet de crénelage sur les contours des éléments du jeu chatouille mon œil et rend l’expérience moins impressionnante qu’elle le devrait. Pas assez pour me rebuter, mais juste assez pour titiller mon œil. C’est un peu dommage.

Voici donc les points positifs et les points négatifs à retenir de mon expérience.

Points forts
-Nombreux modes
-Énormément de contenu à débloquer
-Scénario qui s’intègre très bien dans l’univers Pokémon
-Jouabilité accessible

Points faibles
-Graphiques crénelés
-Tutoriel excessivement long (mais pas obligatoire)

Pokken Tournament a obtenu des notes très favorables dans l’ensemble de ses critiques. Le jeu sert bien la console Wii U, ce qui ne lui fera pas de tort. Le format du jeu vaut bien une location pour un week-end qui vous permettra de vous faire une idée avant de l’acheter. La quantité de contenu disponible et, qui sait, les possibles DLCs qui pourraient s’ajouter vous convaincrons peut-être de l’acheter? Dans un cas comme dans l’autre, vous vous amuserez!

Merci de votre intérêt,
enson8502

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s